Comment construire une URL SEO-friendly ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment construire une URL SEO-friendly ? En effet, cette dernière permet d’augmenter vos chances d’être bien placé dans les résultats de recherche. Afin de la réussir, quelques règles sont à respecter, comme l’utilisation de tirets en vue de scinder les mots dans les adresses web. Mais tout commence par la création d’URL qui contient de mots-clés ayant une signification à la fois pour les moteurs de recherches que pour les humains.

Que signifie « SEO friendly » ?

Avant tout, il convient de connaître ce qu’est une URL (de l’anglais « Uniform Resource Locator »). C’est une adresse web qui présente l’endroit où se situe un élément sur internet. Elle permet, de ce fait, d’identifier un site web et les pages le composant. Les internautes utilisent des URL en vue d’avoir accès aux ressources se trouvant sur le net.

L’URL SEO-friendly ou URL « amicale » pour Google et tous ses alliés en est une qui opère pour rendre plus facile la vie des moteurs de recherche, dans leur structuration des données ainsi que dans leur action d’indexation.

Pourquoi utiliser une URL SEO-friendly ?

Une URL SEO-friendly renferme des mots-clés qui résument ou décrivent le contenu de votre article. Elle est facile à lire par les internautes ou les automates des divers moteurs de recherche. Son utilisation permet d’augmenter vos chances d’être bien placé dans les résultats de recherche.

Aujourd’hui, WordPress ajoute par défaut dans votre URL le titre de votre article. C’est la plus ordinaire des compositions d’URL SEO-friendly. En outre, si les néophytes continuent de se questionner sur la structure d’URL la plus SEO Friendly pour WordPress, c’est tout simplement parce que celle-ci peut être facilement optimisée.

Construction d’une URL SEO-friendly

Pour construire une URL SEO-friendly, quelques points sont à respecter. Tout commence par la création d’URL contenant de mots-clés qui ont du sens. De ce fait, les URL formées seulement de termes génériques en anglais, de caractères spéciaux ou de chiffres sont à exclure. Ensuite, il faudra employer des tirets en vue de sectionner les mots dans les adresses web. L’utilisation d’autres caractères est autant possible, comme celle de « tirets bas » (bien que le tiret de la touche « 6 » soit la valeur sûre). Pour un site réalisé avec WordPress, le tiret doit être employé dans vos URL comme séparateur. En général, Google favorise les URL courtes, à cause du fait qu’elles soient plus faciles à réexaminer. En d’autres termes, si vous employez des URL plus longues, vous pourrez rendre plus difficile le travail de Google, ce qui ne peut ainsi rien vous apporter d’évident dans le domaine du référencement. Par ailleurs, plus vous employez dans votre URL de mots-clés, plus sera délayé le poids de chaque mot-clé.

Que fait une agence de référencement SEO ?
Qu’est ce qu’un cocon sémantique ?