Quels outils existent pour surveiller son e-reputation?

Publié le : 03 juillet 20203 mins de lecture

Une entreprise se doit de veiller sur son image sur le web ou e-reputation pour gagner la confiance de ses clients et attirer de nouveaux prospects. Quels outils peut-elle alors mettre en place pour surveiller son e-reputation ?

Les enjeux de l’e-réputation

L’e-réputation est l’image que véhicule votre entreprise sur la toile. Cette image nait par plusieurs moyens comme les contenus publiés sur son site, son blog ou sa page sociale. Celle-ci peut aussi naitre à partir des avis ou des publications des acteurs externes comme les clients, les partenaires, les journalistes, etc.

Cette image peut à la fois être bénéfique et aussi pénalisante pour l’entreprise. Un bad buzz, par exemple, peut ruiner de manière rapide et importante l’image qu’elle a construite pendant des années. Pour cette raison, il est devenu incontournable pour toute entreprise de veiller à sa notoriété en ligne. Des outils pour surveiller son e-reputation existent à cet effet.

Le rôle des outils de veille e-réputation

En utilisant les outils pour surveiller son e-reputation, une entreprise peut tout savoir sur ce qui se dit sur la toile. Elle peut de ce fait réagir rapidement et apporter les réponses adaptées en cas de mauvaise réputation. Mais ces outils lui permettent aussi d’anticiper les bad buzz ainsi que de mieux maîtriser la concurrence.

L’e-réputation ne se limite pas à l’entreprise. L’image que véhiculent ses dirigeants sur le web peut également impacter positivement ou négativement sur sa notoriété en ligne. Ces outils de veille lui permettent ainsi de connaître la réputation de ses dirigeants.

Enfin, ceux-ci aident l’entreprise à identifier les influenceurs et par la suite d’entrer en contact avec eux afin d’améliorer son image.

Quels sont les principaux outils de veille e-reputation ?

Les outils pour surveiller son e-reputation sont nombreux. Beaucoup sont gratuits à l’instar de Google Alerts. En revanche, du fait de leur gratuité, ils pourraient ne pas être assez efficaces. Par exemple, Google Alerts ne permet pas à l’entreprise de suivre ce qui se dit sur elle sur les réseaux sociaux. Pour une meilleure efficacité, elle peut donc s’orienter vers un outil payant de son choix.

La veille e-reputation est une tâche à part entière et qui n’est pas à lésiner. Une entreprise doit y consacrer en moyenne 7 heures par semaine. Si elle ne souhaite pas s’atteler à cette tâche, une solution est de confier la gestion de sa veille e-reputation à une agence externe. Certes, cela a un coût. Toutefois, il vaut mieux y investir pour bénéficier d’une stratégie de veille efficace plutôt que de subir les conséquences d’un bad buzz.

Employee advocacy : comment vos salariés contribuent-ils à votre e-réputation ?
Quel peut être l’impact des influenceurs sur votre marque/entreprise ?

Plan du site